«

»

Mai 20 2014

Nouvelle donne

Salut xxx,

Merci pour ces infos.
Je te fais part de mon avis, que tu trouveras peut être prétentieux, mais cela fait des années que j’ai cherché activement à comprendre comment marche la société et je suis convaincu d’avoir assemblé suffisamment de pièces pour avoir une vision globale de l’image du puzzle.
Aussi, pour moi, il est clair, connu et dénoncé par quelques uns (Pierre Yves Rougeyron, Etienne Chouard ou François Asselineau par exemple – Voir le mail que je te fais suivre juste après celui là, à lire jusqu’en bas), que l’Europe telle qu’elle est aujourd’hui est un projet d’annexion par les Etats Unis (eux mêmes soumis à une élite très puissante et très minoritaire de riches profiteurs banquiers et financiers) de tous les pays d’Europe d’un seul coup, permettant une mise en esclavage aisée, car l’Europe ayant un pouvoir supranationale, il est donc facile de corrompre une seule entité au lieu de 28 pays individuellement …

Autrement dit, un programme politique qui ne propose pas une sortie de l’Europe (prévu à l’article 50 du traité de Lisbonne) au plus vite et une reprise totale de son pouvoir régalien de création monétaire de façon à ne payer aucun intérêt sur l’argent emprunté à la banque nationale de son pays, permettant de stabiliser immédiatement sa dette, ne peut pas être pris au sérieux car il ne peut mathématiquement pas servir l’intérêt des citoyens.
Et pire que cela, sous couvert de bonne intentions, il fait au contraire le jeu de la finance et de la misère qui s’en vient à grande vitesse ainsi que la mise en esclavage de tous les citoyens. En effet, on ne peux rien changer ou améliorer, au sein d’un magma de 28 pays et de culture aussi diverses que les pays de l’UE.
Reprendre l’indépendance nationale n’empêche nullement une ouverture et des échanges entre tous les pays du monde. En plus et surtout, nous reprenons le contrôle sur notre dette, sur nos entreprises qui n’ont plus besoin de délocaliser, et sur le chômage conséquent, sur les pesticides que nous pouvons enfin interdire, sur une politique nationale d’encouragement du bio et de l’écologie, etc …

Je comprends que tu recherches une source d’espoir et que le parti de gauche (toujours l’éternel clivage droite-gauche) Nouvelle Donne, nourrisse cette attente, mais quand tu cherches la vérité, il ne faut pas s’arrêter à ce qui satisfait à un certain degré.
Je t’invite donc, à regarder plus en détail tout ce que je te dis et ne pas rejeter hâtivement mes propos parce que ce n’est pas ce que tu as envie de lire. Dénoncer les abus c’est très bien, et Raoul Marc Jennar par exemple œuvre parfaitement à cela, ainsi que beaucoup d’autres personnes, mais leur présence ne doit pas faire oublier l’essentiel : Le monde des puissants, des financiers, des banquiers qui dirigent et tirent les ficelles sont extrêmement malins, habiles et rodés à envoyer les bonnes intentions des personnes dans des impasses séduisantes, afin de détourner et saper les belles idées de départ.
Je peux déjà prédire que tu crois aller beaucoup mieux aujourd’hui, parce que tu es bercé des illusions du début, mais dans qq années, je doute fort que ça aille bien avec ce parti Nouvelle Donne, car le temps me donnera raison, et tes illusions seront déçues une fois de plus. Et au bout de plusieurs déceptions, les espoirs et la force que tu avais seront affaiblis alors que si dès le début tu te mobilises pour identifier et dénoncer les causes premières à nos problèmes de société, cette force ne peux que se renforcer, car tu sais que tu es plus proche de la vérité.

Ce parti par exemple propose un euro-franc. Je ne comprends pas cette parité 1 pour 1 avec l’euro, car du coup ça ne peut pas empêcher la déflation. Donc pourquoi cette parité ? Quel serait le pb de quitter complètement la monnaie euro, comme l’Angleterre qui a toujours gardé sa Livre et qui est quand même bien dans l’UE que je sache ?

Ce parti propose d’emprunter l’équivalent de 1% de son PIB à taux zéro. Mais pourquoi seulement 1%, et pas, comme le faisaient les états autrefois, tout l’argent nécessaire ?

Ce parti propose de relancer la croissance, mais on sait très bien que la course après la croissance bien qu’étant la seule solution pour tenter de combler la dette qui croît elle aussi, et de plus en plus vite, ne marche pas.
Tu sais comme moi que la croissance infinie pour combler une dette infinie ( https://sites.google.com/site/lafindelacrise/francais/escroqueries/economique/le-crimes-de-l-hyperstagflation ) se reporte et puise toujours au final sur les ressources finies de la planète. Donc pour résumer, il n’y pas plus anti-écologique que d’encourager la croissance.

Ce parti propose de créer un salaire anti-dumping social. Pourquoi un pareil compromis aussi tiède ? Cela veut dire qu’on peut continuer à délocaliser en Europe, le salaire sera juste un peu moins intéressant pour l’entreprise, oui mais il sera tout de même intéressant ! Et qu’en est-il de la délocalisation en dehors de l’UE, ce qui est le cas la plupart du temps (tant qu’à délocaliser, autant aller là où c’est le moins cher) ?

Les autres mesures parmi les 20 du programme, pourraient aussi être commentées.
Il y en a qui sont très bonnes, mais ce sont presque toujours des propositions secondaires qui découleraient presque naturellement d’une remise en ordre première telle que décrite en gras ci-dessus.
Car il me paraît évident qu’il faut d’abord à notre pays l’autonomie dans ses choix politiques et la gestion de ses finances, et c’est précisément ce qui est impossible au sein de l’UE, d’où l’absolue nécessité d’en sortir.
Je sais qu’il y a un tabou et une gêne à évoquer cette idée, j’aimerais bien savoir pourquoi.

A bientôt.
Amicalement.


Le 18/05/14 21:44, xxx a écrit :

Coucou !
Comment vas-tu ?
Moi ça vas beaucoup mieux, la preuve :

Je me lance pour te suggérer ces réunions d’informations ‘citoyens’ et t’informer de ce nouveau mouvement du ‘peuple’ initié notamment par Stéphane HESSEL : Nouvelle Donne.

J’ai du mal avec l’idée de « laisser faire », alors je réagis !

J’ai pu déjà assister à une réunion d’information Nouvelle Donne très instructive ou j’ai pu exprimer mon écœurement face aux choix politiques actuels et passés. Depuis, j’abandonne le pessimisme dans lequel j’étais avec les politiques actuelles.
Les reportages radios et Internet me conforte dans ce sens.
Je retrouve un dynamisme dans une politique alternative, POUR un monde plus juste en désignant un mouvement qui soit au plus proche de mes convictions.

Ce dont j’ai été le plus sensible :
– pour la première fois, je vois le culte des actions nouvelles plutôt que le culte de la personne
pour la première fois, j’entends des arguments novateurs pour une société n’étant pas basée sur l’obsolète ‘croissance’

Quel que soit ton cheminement concernant la politique, je trouve les idées débattues par ce mouvement suffisamment intéressantes pour qu’elles mérites d’y consacrer un peu de son temps.