Category: Brèves

Laissez la cire de vos oreilles tranquille

Des millions de personnes chaque année vont consulter leur médecin pour se faire retirer des bouchons de cire dans les oreilles.

Sur Internet, on trouve d’innombrables produits, sérums et bougies pour nettoyer les oreilles, dont beaucoup ne sont absolument pas recommandés.

Lorsqu’une personne se lève le matin et prend sa douche, se passer un bâtonnet de coton dans les oreilles pour en retirer la cire paraît être un geste de bonne hygiène.

Mais en réalité, la cire d’oreille, ou cérumen, est justement produite par vos oreilles pour les nettoyer naturellement et protéger la délicate mécanique de l’audition des intrusions de bactéries et de champignons. C’est un produit naturel, bénéfique pour votre santé, et dont vos oreilles ont besoin. Alors, ce n’est pas la peine d’essayer de vous en débarrasser, bien au contraire.

Comment le cérumen nettoie vos oreilles

Chaque fois que vous mâchez, le cérumen est poussé vers l’extérieur, emmenant avec lui toute la poussière, saletés et particules de matières qui pourraient s’accumuler dans le canal, et en particulier les cellules mortes de vos tympans.

Le cérumen est riche en acides gras saturés, en lysozyme et il est acide, ce qui en fait une excellente protection contre les bactéries dangereuses, en particulier le staphylocoque doré, et l’Escherichia Coli.

Enfin, contrairement à ce qu’on raconte parfois, la cire des oreilles n’empêche nullement d’entendre. Au contraire, grâce au cholestérol, au squalène et aux nombreux acides et alcools gras à longue chaîne qu’elle contient, elle lubrifie et empêche l’assèchement et la démangeaison de la peau à l’intérieur du canal auditif, et aide à la maintenir jeune.

Si vos oreilles produisent tant de cire qu’on la voit de l’extérieur, « la confiture d’orange » comme disent mes enfants, n’hésitez évidemment pas à la nettoyer ! Vous pouvez utiliser de l’eau savonneuse, de l’eau oxygénée diluée, ou un coton tige, mais l’important est de vous contenter de laver le pavillon de votre oreille, et l’entrée du conduit, mais surtout, n’allez pas creuser loin à l’intérieur.

Que faire en cas de gros bouchon

Il est capital de comprendre que la « cire d’oreille » n’est pas du tout de la cire : c’est une substance soluble dans l’eau. Cela veut dire que, même si vous avez un gros bouchon dur bloqué dans le canal auditif, vous n’avez pas besoin d’acheter les produits coûteux vendus dans le commerce.

Faites simplement couler un petit peu d’eau, à température corporelle, dans votre conduit auditif, puis laissez la nature faire son travail. L’effet mécanique de vos mâchoires, lorsque vous mangez, aura pour effet de pousser ce bouchon peu à peu vers l’extérieur.

Mais n’allez pas le chercher avec un coton-tige car vous risquez plus de l’enfoncer encore, voire de vous blesser le tympan.

Que penser des bougies nettoyantes ?

Des bougies nettoyantes sont proposées à la vente, et certains leur attribuent des vertus spirituelles, telles que le « rééquilibrage énergétique ».

Je ne me prononcerai pas à ce sujet, mais en revanche, il est clair que ces bougies ne permettent pas de nettoyer les oreilles.

Les vendeurs vous expliquent que ces bougies nettoient le cérumen par aspiration mais en réalité, l’aspiration provoquée par la combustion de la bougie est beaucoup trop faible pour aspirer cette substance collante. Au contraire, l’expérience montre que c’est plutôt la cire de la bougie qui risque de se retrouver dans vos oreilles, plutôt que le contraire !

Les résidus que vous retrouvez dans le canal de la bougie ne proviennent pas du tout de votre oreille, mais de combustion de la bougie elle-même. (1)

Quant à ceux qui prétendent que la chaleur de la bougie ferait fondre le cérumen, une expérience menée en 2007 au Canada a mesuré la température de la base de la bougie, pendant que celle-ci brûlait. La température la plus haute relevée est de 22°C, soit bien en-dessous de la température corporelle qui varie entre 36,1°C et 37,8°C. L’étude conclut donc à l’impossibilité pour une bougie d’oreille de faire fondre le cérumen. (2)

A votre santé !

La crise des ânes

Un homme portant cravate se présenta un jour dans un village.

Monté sur une caisse, il cria à qui voulait l’entendre qu’il achèterait cash 100 euros l’unité tous les ânes qu’on lui proposerait. Les paysans le trouvaient bien peu étrange mais son prix était très intéressant et ceux qui topaient avec lui repartaient le portefeuille rebondi, la mine réjouie. Il revint le lendemain et offrit cette fois 150 € par tête, et là encore une grande partie des habitants lui vendirent leurs bêtes. Les jours suivants, il offrit 300 € et ceux qui ne l’avaient pas encore fait vendirent les derniers ânes existants. Constatant qu’il n’en restait plus un seul, il fit savoir qu’il reviendrait les acheter 500 € dans huit jours et il quitta le village.

Le lendemain, il confia à son associé le troupeau qu’il venait d’acheter et l’envoya dans ce même village avec ordre de revendre les bêtes 400 € l’unité. Face à la possibilité de faire un bénéfice de 100 € dès la semaine suivante, tous les villageois rachetèrent leur âne quatre fois le prix qu’ils l’avaient vendu et pour ce faire, tous empruntèrent

Comme il fallait s’y attendre, les deux hommes d’affaire s’en allèrent prendre des vacances méritées dans un paradis fiscal et tous les villageois se retrouvèrent avec des ânes sans valeur, endettés jusqu’au cou, ruinés.

Les malheureux tentèrent vainement de les revendre pour rembourser leur emprunt. Le cours de l’âne s’effondra. Les animaux furent saisis puis loués à leurs précédents propriétaires par le banquier. Celui-ci pourtant s’en alla pleurer auprès du maire en expliquant que s’il ne rentrait pas dans ses fonds, il serait ruiné lui aussi et devrait exiger le remboursement immédiat de tous les prêts accordés à la commune.

Pour éviter ce désastre, le Maire, au lieu de donner de l’argent aux habitants du village pour qu’ils paient leurs dettes, le donna au banquier, ami intime et premier adjoint, soit dit en passant. Or celui-ci, après avoir rétabli sa trésorerie, ne fit pas pour autant un trait sur les dettes des villageois ni sur celles de la commune et tous se trouvèrent proches du surendettement.

Voyant sa note en passe d’être dégradée et pris à la gorge par les taux d’intérêts, la commune demanda l’aide des communes voisines, mais ces dernières lui répondirent qu’elles ne pouvaient en aucun cas l’aider car elles avaient connu les mêmes infortunes.

Sur les conseils avisés et désintéressés du banquier, toutes décidèrent de réduire leurs dépenses : moins d’argent pour les écoles, pour les programmes sociaux, la voirie, la police municipale… On repoussa l’âge de départ à la retraite, on supprima des postes d’employés communaux, on baissa les salaires et parallèlement on augmenta les impôts. C’était, disait-on, inévitable mais on promit de moraliser ce scandaleux commerce des ânes.

Cette bien triste histoire prend tout son sel, quand on sait que le banquier et les deux escrocs sont frères et vivent ensemble sur une île des Bermudes, achetée à la sueur de leur front. On les appelle les frères Marchés.

Très généreusement, ils ont promis de subventionner la campagne électorale des maires sortants.

Cette histoire n’est toutefois pas finie car on ignore ce que firent les villageois.


Et vous, qu’auriez-vous fait à leur place
? Que ferez-vous ?

ADN et Internet

 

Jean Pierre Marrigues
Par Jean Pierre Marrigues
Il est prouvé qu’il existe un type de médecine entièrement nouveau dans lequel l’ADN peut être influencé et reprogrammé par des mots et des fréquences sans couper et remplacer des gènes isolés.
Les Chercheurs russes convaincus que la nature n’est pas stupide, ont rejoint des linguistes et des généticiens dans une étude pour explorer les 90 % « ADN débarras ». Leurs résultats, découvertes et conclusions sont tout simplement révolutionnaires !
Selon eux notre ADN n’est pas seulement responsable de la construction de notre corps, mais sert aussi comme stockage de données  et dans la communication. Les linguistiques russes ont constaté que le code génétique particulièrement dans les 90 % soi-disant inutiles, suit les mêmes règles que toutes nos langues humaines.
A cette fin, ils ont comparé les règles de syntaxe (la façon dont les mots sont mis ensemble pour former des expressions et des phrases), la sémantique (l’étude de la signification/du sens dans le langage) et les règles de grammaire de base. Ils ont constaté que les corps alcalins de notre ADN suivent une grammaire régulière et suivent des règles tout comme nos langages.
Donc les langues humaines ne sont pas apparues par des coïncidences, mais sont le reflet de notre ADN  inhérent.
Le biophysicien et biologiste moléculaire russe, Pjotr Garjajev, et ses collègues ont également exploré le comportement vibratoire de l’ADN. Le fait est que «  des chromosomes vivants fonctionnent comme des ordinateurs solitoniques-holographiques utilisant  les radiations laser de l’ADN endogène. » Cela signifie qu’ils ont réussi, par exemple, à moduler certaines fréquences sur un rayon laser avec lequel, ils ont influencé la fréquence de l’ADN et ainsi l’information génétique.
Puisque la structure des paires alcalines de l’ADN et celle du langage ont la même structure, le décodage de l’ADN est inutile. Il suffit simplement d’employer les mots et les phrases de la langue humaine ! Cela, aussi, a été prouvé avec des expériences !
La substance vivante de l’ADN (dans le tissu vivant, pas in-vitro réagira toujours aux rayons laser modulés linguistiquement et même aux ondes radio, si les fréquences appropriées sont employées. Cela explique finalement et de manière scientifique pourquoi les affirmations, la formation autogène, l’hypnose peuvent avoir de tels effets sur les humains et leur corps. C’est tout à fait normal et naturel que notre ADN réagisse au langage.
Simple hasard ?
Les Russes ont travaillé avec enthousiasme sur des dispositifs qui peuvent influencer le métabolisme cellulaire par le biais de fréquences radio et lumineuses modulées appropriées et réparer ainsi des défauts génétiques.
Le groupe de recherche de Garjajev a réussi à prouver qu’avec cette méthode, des chromosomes endommagés par des rayons X par exemple peuvent être réparés. Ils ont même saisi de l’information génétique d’un ADN particulier et l’ont transmis sur un autre, reprogrammant ainsi des cellules en un génome. Ils ont ainsi transformé avec succès, par exemple, des embryons de grenouille en embryons de salamandre simplement en transmettant les informations génétiques de l’ADN !
Par ce moyen, toute l’information a été transmise sans aucun effet secondaire ou désagréments rencontrés habituellement en coupant et en réintroduisant des gènes isolés de l’ADN.
Cela représente une révolution et une sensation incroyable qui transforment le monde ! Tout cela en appliquant simplement des vibrations et du langage au lieu de la procédure de coupage archaïque !
Cette expérience démontre l’immense pouvoir de la génétique des ondes qui a, selon toute évidence, une plus grande influence sur la formation des organisme que les processus biochimiques des séquences alcalines.
Des enseignants ésotériques et spirituels savent depuis des éternités que notre corps est programmable par le langage, les mots et la pensée. Cela a maintenant été prouvé et expliqué scientifiquement. La fréquence doit bien sur être correcte. Et c’est pourquoi tout le monde n’y arrive pas toujours ou ne peut toujours le faire avec la même force. La personne individuelle doit travailler sur les processus intérieurs et la maturité pour établir une communication consciente avec l’ADN.
Les chercheurs russes travaillent sur une méthode qui ne dépend pas de ces facteurs mais qui fonctionnera toujours, à condition que l’on utilise la fréquence correcte.
Les scientifiques russes ont également découvert que notre ADN peut provoquer des perturbations dans le vide sidéral, produisant ainsi des « trous de ver magnétisés ! les trous de ver sont les équivalents microscopiques des ponts Einstein-Rosen dans le voisinage des trous noirs (résultats des étoiles éteintes). Ce sont des liaisons par tunnel entre des secteurs tout à fait différents dans l’univers par lesquelles l’information peut être transmise hors de l’espace et du temps. L’ADN attire ces particules d’information et les transmet à notre conscience.
Ce processus d’hyper communication est plus efficace en état de relaxation. Le stress, les soucis ou un intellect hyperactif empêchent une bonne hyper-communication ou alors l’information sera totalement déformée et inutile.
Dans la nature, l’hyper-communication a été utilisée avec succès depuis des millions d’années. Le flux organisé de la vie dans le monde des insectes le prouve de manière radicale. Quand l’hyper-communication se produit, on peut observer des phénomènes spéciaux dans l’ADN même tout comme dans l’être humain.
Les scientifiques russes ont illuminé des échantillons d’ADN avec une lumière laser. Une onde typique se formait sur l’écran. Lorsqu’ils ont retiré l’échantillon d’ADN, le schéma de l’onde n’a pas disparu, il est resté. De nombreuses expériences de contrôle ont démontré que le schéma continuait à provenir de l’échantillon enlevé, dont le champ d’énergie continuait apparemment à subsister par lui-même. Cet effet est maintenant appelé l’effet ADN fantôme.
On soupçonne que l’énergie en dehors de l’espace et du temps continue à couler par les « trous de ver » activés après que l’ADN ait été retiré. L ‘effet secondaire le plus souvent rencontré dans l’hyper communication, comme dans les êtres humains, sont des champs électromagnétiques inexplicables autour des personnes concernées. Des dispositifs électroniques comme les lecteurs de CD et autres appareils peuvent être perturbés et cesser de fonctionner pendant des heures. Lorsque le champ électromagnétique se dissipe lentement, les appareils fonctionnent à nouveau normalement.
Nous savons maintenant que, comme sur l’Internet, notre ADN peut alimenter le réseau de ses propres données, qu’il peut consulter des données du réseau et qu’il peut établir le contact avec d’autres participants du réseau. Guérison à distance, télépathie ou « sensation à distance » sur l’état de proches, etc… peut ainsi être expliqué. Certains animaux sentent aussi à distance quand leurs propriétaires projettent de revenir à la maison. Cela peut être clairement interprété et expliqué via les concepts de conscience de groupe et d’hyper-communication.
Au début des années 60, le biologiste britannique Rupert Sheldrake, de l’université de Cambridge, a établi sa fameuse théorie sur les champs morphogénétiques. Chaque être humain, de même que chaque être vivant, laisse une trace invisible de son existence. Pour la première fois, Pjotr Garjajev a pu rendre visible cette trace dans un laboratoire. La question est la suivante : à quoi sert cette trace ? Avec qui ou avec quoi « chuchotent » nos gènes ? Comment communique l’ADN, et dans quel but le fait-il ?
Le plus surprenant est que tous les résultats indiquent que l’ADN n’est soumis à aucune limitation, en ce qui touche à sa faculté de communication. Cette hyper communication ne parait pas avoir un but limité ou particulier : elle représente un point d’intersection vers ou dans un réseau ouvert – un réseau de conscience ou réseau du vivant. Comme dans l’Internet, l’ADN peut :
– introduire ses propres données dans ce réseau
– extraire des données de ce réseau
– établir un contact direct avec d’autres participants de ce réseau.
On peut dire, d’une certaine façon, que l’ADN possède sa propre « page Internet », qu’il peut « surfer » et qu’il peut «chatter » avec d’autres participants.
Ce qui est plus incroyable encore, l’ADN n’est pas limité à sa propre espèce, comme on pourrait peut-être le croire.

Nouvel arsenal pour les forces de maintien de l’ordre en France…

Depuis le 1er Juillet 2011 les forces de maintien de l’ordre sont habilitées à faire usage d’un nouvel arsenal d’armes de type guerre si des violences ou voies de fait sont exercées contre eux ou s’ils ne peuvent défendre autrement le terrain qu’ils occupent, vous allez voir c’est édifiant…

Voici un décret promulgué une fois de plus dans le silence le plus total de nos grands médias.
Il liste les armes à feu susceptibles d’être utilisées par les forces de l’ordre, en fonction des situations, pour le maintien de l’ordre public. (Application immédiate depuis le 1er Juillet 2011)

Le décret mentionne les caractéristiques des armes à feu qui peuvent désormais être utilisées dans les situations précises définies par le quatrième alinéa de l’article 431-3 du code pénal (Article déjà modifié par la LOI n°2009-971 du 3 août 2009 – art. 5) :

– En cas d’attroupement de personnes sur la voie publique ou dans un lieu public susceptible de troubler l’ordre public (atteinte aux personnes ou à des institutions).
Ex. : manifestation qui dégénère, ou qui « est dégénérée … »

En préambule, dans un premier temps la seule présence des forces de maintien de l’ordre dans une manifestation est sensée être dissuasive à un éventuel débordement. Toutefois, les textes prévoient une graduation des types d’interventions pour disperser la foule en fonction du trouble remettant en question les règles qui régissent la paix publique, l’économie, la morale, la santé, la sécurité ainsi que les droits et libertés individuels :

1. – Les sommations d’usage :

Cf. : Article R431-1 du code pénal (Modifié par Décret n° 2011-794 du 30 juin 2011 – art. 1)

Pour l’application de l’article 431-3, l’autorité habilitée à procéder aux sommations avant de disperser un attroupement par la force :

1° Annonce sa présence en énonçant par haut-parleur les mots : »Obéissance à la loi. Dispersez-vous » ;

2° Procède à une première sommation en énonçant par haut-parleur les mots : « Première sommation : on va faire usage de la force »  ;

3° Procède à une deuxième et dernière sommation en énonçant par haut-parleur les mots : « Dernière sommation : on va faire usage de la force ».

Si l’utilisation du haut-parleur est impossible ou manifestement inopérante, chaque annonce ou sommation peut être remplacée ou complétée par le lancement d’une fusée rouge.

 

2. – Si sans effet, intervention de la force publique sur ordre du Préfet et encadré par un gradé.

3. – Et dans tous les cas, possibilité de faire directement usage de la force si des violences ou voies de fait sont exercées contre eux ou s’ils ne peuvent défendre autrement le terrain qu’ils occupent.

Ainsi, outre les armes traditionnelles gaz lacrymo, flash-balls ou dites non létales, des armes de guerre clairement définies peuvent être désormais utilisées, notamment :

Ø La grenade F-1 qui est une grenade à main défensive à fragmentation.

1

Ø Grenade de désencerclement.

Ø Et seulement en cas d’ouverture du feu sur les forces publiques il leur est possible maintenant d’utiliser un fusil de guerre de calibre 7.62. à répétition.2

 

Plusieurs questions sont toutefois légitimes :

– Quelle est donc la raison principale ayant généré une modification de la loi par un décret qui permet aux forces de maintien de l’ordre (qui sont censées garantir les droits des individus) d’utiliser des armes de guerre au 1er Juillet avec mise en application immédiate ?

– A priori, cela n’aurait même pas été évoqué lors des questions au gouvernement, pourquoi ?

– Il aurait un risque de Guerre civile en France… On ne m’aurait pas prévenu ?

– Par ailleurs, je n’ai pas connaissance d’une quelconque manifestation dans notre pays ayant dégénéré avec des tirs d’armes de guerre de type 7.62 mm ou avec des grenades à fragmentation !

Tous cela à l’air disproportionné et de surcroît je le répète, bien étouffé…

Sources :
http://www.legifrance.gouv.fr/affic…

Pauvre France

Réponse au message ci-dessous …

Je me permets de prendre la parole ce soir, car je reçois souvent des messages comme le votre, et d’une manière générale, je suis souvent témoin de plaintes, de manifestations, de mécontentements contre quelque chose ou quelqu’un, et malheureusement, je constate que même si il y a réellement matière à dénoncer et à se révolter, la cible n’est pas la bonne, ou en tout cas assez secondaire par rapport à la cause du problème.
Dans le cas présent, ces gens qui nous donnent des leçons et qui en parallèle abusent du système sont malhonnêtes, bien sur, de même que tous nos dirigeants qui s’en mettent plein les poches alors que le peuple n’est bon qu’à se faire tondre comme de gentils moutons esclaves passifs.
Mais j’affirme que c’est une goutte d’eau par rapport au scandale qui suit. Et tout le reste est une conséquence !

L’article suivant, choisi parmi plein traitant du sujet, concerne la France, bien que le problème est le même au niveau mondial, à savoir que si chaque état avait gardé son aptitude à fabriquer sa monnaie, qu’il mettait en circulation pour son économie, l’ensemble des humains de la planète serait riche, tout en ne travaillant que 20 heures par semaine ou moins !
Personne ne se casserait plus la tête à chercher à échapper à un impôt, ou à contourner la loi, ni même à voler, . . .
Si les impôts sont si élevés dans beaucoup de pays, c’est parce qu’ils sont la seule source de revenus pour un état qui doit rembourser une dette bidon qui ne cesse de grimper.
Bien sur certains pays sont aussi des paradis fiscaux pour la simple raison historique, que de nombreuses établissements de financement internationaux s’y trouvent domiciliés, et donc, comme par hasard, ces pays taxent moins leur citoyens … (Suisse, Monaco, …)
La Dette de la France n’existe pas !

« La réalité est que la dette publique française est d’abord due aux intérêts payés aux établissements financiers auxquels nous avons emprunté.
Pourquoi ?
Parce que la loi Pompidou-Giscard du 3 janvier 1973, puis l’article 104 du traité de Maastricht, ont ôté le droit de création monétaire à la Banque de France et livré la monnaie aux banques et sociétés d’assurance.
La dette fin 1979 était de 239 milliards d’euros, fin 2008 elle s’établit à 1327 milliards d’euros, soit une hausse de 1088 milliards en 30 ans, pendant lesquels nous avons payé 1306 milliards d’intérêts ! » Cheminade - Oct 2009

Les citoyens doivent dire NON à l’austérité sociale que le gouvernement veut nous imposer !
Afin de refuser la logique destructrice du système !
Afin de mettre en lumière le mépris de la classe dirigeante !

Article complet à l’adresse :
http://www.lepost.fr/article/2010/02/04/1923483_pompidou-et-giscard-d-estaing-ont-vendu-le-peuple-francais-aux-banquiers-banksters-le-3-janvier-1973.html

Cordialement.



Je sais ... c'est déjà passé sur le Net, mais bon, c'est un rappel ...
Allons ( en Suisse) enfants de la patrie...
nous "exportons".....du beau monde, pourtant notre balance commerciale reste largement déficitaire......; une contradiction de plus pour la "..Pauvre France"
Courage braves contribuables et soyez fiers de la "gloire" que tous ces expatriés apportent à notre pays
bonne journée quand même !

MAIS POURQUOI CELA CONTINUE ? LES FRANÇAIS SONT CONS MAIS CA ON LE SAVAIT DÉJÀ…………………………

De bons Français !
Le cas d’Emmanuelle BEART… est particulièrement intéressant.
Et Florent Pagny, qui vit en Argentine, a refusé de payer ses impôts en France,
mais il vient donner des leçons de générosité aux Français avec les enfoirés…
Et celui de NOAH qui vit aux USA et ne vient en France que pour vendre ses disques et ponctionner encore plus les Français qui l »élisent régulièrement le FRANCAIS le plus populaire de l’année….
Et en plus il fait des commentaires sur la France ….
Pour DSK pas de probleme… pour lui tout est net d’impôt.
Instructif
A l’aube dune période d’austérité et d’un plan de rigueur pour la France, il peut être intéressant de connaître la liste (non exhaustive, tirée du « Nouvel Observateur » n° 2359 du 21 Janvier 2010) des personnalités qui ont fui fiscalement le pays pour s’installer en Suisse , ou dans un autre paradis fiscal.
S’ils l’ont fait en toute légalité (achat dune résidence en Suisse, séjour inférieur à 6 mois sur le sol français), il est par contre inadmissible que certains d’entre eux continuent à s’immiscer dans la vie politique française, en participant activement aux campagnes électorales, pour soutenir tel ou tel candidat, ou pire, en étant officiellement investi par l’Etat pour représenter la France à l’étranger comme c’est le cas actuellement pour Alain Delon qui est le parrain officiel du pavillon français à l’exposition universelle de Shanghai.
Parmi les plus actifs dans ce domaine, il y a donc :
Alain Delon (à Genève depuis 1999).
Johnny Hallyday à Gstaad depuis 2006
(le concert du 14/07/2009 à coûté 500 000 € payé par le contribuable Français).
Charles Aznavour (résidant à Genève).
Patricia Kaas
Emmanuelle Béart
(qui manifeste EN FRANCE pour que les Français accueillent et nourrissent les « sans papiers »… puis s’en retourne en Suisse, tranquillement…).
Daniel Auteuil
Marc Lévy
Michel Houellebecq
Parmi les sportifs on peut citer :
Alain Prost
Jean Alesi
Richard Virenque
Les tennismen :
Guy Forget
Richard Gasquet
Henri Leconte
Amélie Mauresmo
Gaël Monfils
Cédric Pioline
Jo-Wilfried Tsonga
qui payent tous leurs impôts en Suisse
Moins étonnant, mais encore plus scandaleux, des Personnalités des affaires qui exercent actuellement (ou ont exercé récemment) un pouvoir politique économique ou financier en France, parmi eux :
Antoine Zacharias (Vinci).
Claude Berda (AB groupe, TF1).
Daniel Hechter (couturier).
Jean-Louis David (salons de coiffure, cosmétiques).
Mais aussi des rentiers et des héritiers, dont les fortunes ont été créées en France, avec la participation de centaines de milliers d’ouvriers français :
Eric Peugeot.
Jean Taittinger (PDG de la société du Louvre, ancien ministre de la justice et député de la Marne).
Philippe Hersant (patron de presse du Groupe Hersant).
Corinne Bouygues (héritière de la fortune Bouygues).
Les familles :
Defforey (Carrefour).
Mulliez (Auchan).
Halley (Promodès).
Tous résidant à Genève ou aux environs.
Si ces gens n’aiment pas (fiscalement) la France, qu’ils la quittent et qu’ils l’oublient, et surtout qu’ils n’en profitent pas quand ils en ont besoin (comme par exemple pour venir s’y faire soigner).
A tous les français qui vont se serrer la ceinture dans un proche avenir, nous proposons de boycotter les concerts, les disques et les livres de tous ceux qui ne participeront pas à l’effort de solidarité nationale et aux médias, nous demandons de ne plus offrir de tribunes télévisées (pour la promotion de films et de disques) aux artistes concernés et de ne plus faire de sponsoring aux sportifs exilés.
Aux députés nous demandons d’instaurer une loi pour qu’il ne soit plus possible pour un évadé fiscal de venir se faire soigner en France (dans un hôpital public) ni de représenter officiellement la France à l’étranger.
Vous pensez que ce message est légitime, faites-le circuler.
Il aura peut-être le pouvoir de ramener certains de ces égarés fiscaux à revoir leur position.
Maintenant, il reste à trouver le député qui aura le cran de présenter un texte, et là, c’est pas gagné !!!….